Nous contacter

· Une demande?
· une question?
· Vous souhaitez vous abonner?

Rendez-vous dans la rubrique contact.

A PROPOS DE LA NATIVITE

A PROPOS DE LA NATIVITE

 Le sublime prologue de l’Evangile Esotérique de St Jean nous relate dans ces quelques extraits :

- 1 ‘’au commencement était le Verbe et le Verbe était tourné vers Dieu et le Verbe était Dieu’’.
Le verbe ‘’est’’ de toute éternité ‘’personne’’ (fils du Père) relié à Dieu et en même temps, il ‘’s’identifie à Dieu’’.
Ici est décrit un mystère qui est aussi difficile à l’entendement humain que de se représenter l’infini, et qui ne peut se résoudre qu’en fonction de son élévation spirituelle, sa réintégration dans la voie Divine.

- 9 ‘’le Verbe était la vraie lumière qui, en venant dans le monde, illumine tout homme’’.
Le Verbe est ‘’la lumière Divine’’, par sa descente dans le monde, il répand dans chaque être cette lumière qui est sagesse au-dessus de toute sagesse humaine : ‘’la révélation Divine’’.

- 14 ‘’et le Verbe s’est fait chair et il a habité parmi nous et nous avons vu sa gloire. Cette gloire que fils unique plein de grâce et de vérité, il tient du Père’’.
C’est ici surtout, qu’il convient d’admirer le Saint Evangéliste, lorsqu’il proclame ouvertement : ‘’le Verbe s’est fait chair". Il a dit sans hésiter non pas ‘’a pris chair’’ mais ‘’s’est fait chair’’, afin de bien montrer leur union. Nous ne disons pas que Dieu le Verbe, issu du Père, ait pris la nature de la chair ni que la chair soit devenue le Verbe. Chacun des deux garde sa nature et tous deux ne font qu’un seul Christ. Mais le Verbe, uni à la chair, d’une façon ineffable et inaccessible à l’intelligence humaine l’a fait passer tout entière en lui par le pouvoir qu’il a de donner la vie à ce qui en a besoin. Il a écarté la corruption de la nature humaine et a banni la mort.

- 15 ‘’Jean lui rend témoignage et proclame : voici celui dont j’ai dit ‘’après moi vient un homme qui m’a devancé, parce que, avant moi il était’’.
Ainsi donc, Jean vient confirmer que, si Jésus vient après lui en tant qu’homme, il le devance en sa qualité de Personne Divine car il est ‘’humain et Divin’’.

- 17 ‘’si la loi fut donnée par Moise, la grâce et la Vérité sont venues par Jésus-Christ’’.
Dans l’ancien testament, la parole de Dieu se fait entendre aux hommes par la lettre écrite sur des tables de pierre, extérieure au coeur de l’homme. Dans le nouveau testament, l’incarnation du Christ permet de répandre dans le coeur de l’homme l’amour de Dieu par l’Esprit.

- 18 ‘’personne n’a jamais vu Dieu. Dieu, fils unique qui est dans le sein du Père nous l’a dévoilé’’.
L’homme a perdu la connaissance de Dieu à cause du péché originel. Le Christ, par son incarnation, vient restaurer la nature humaine pour lui permettre à nouveau de retrouver la connaissance.

Le lieu de la naissance du Christ

Les évangiles de Marc et de Matthieu ne mentionnent pas la Nativité, alors que celui de Luc nous la décrit brièvement : ‘’tous allaient se faire recenser, chacun dans sa propre ville, Joseph aussi monta de la ville de Nazareth en Galilée à la ville de David, pour se faire recenser avec Marie son épouse, qui était enceinte. Or pendant qu’ils étaient là, le jour où elle devait accoucher arriva. Elle accoucha de son fils premier-né, l’emmaillota et le déposa dans une mangeoire, parce qu’il n’y avait pas de place pour eux dans la salle d’hôtes’’ (LUC-2).
Le fait de déposer le nouveau né dans une mangeoire admet une crèche, et cette crèche pourrait aussi bien se situer dans une étable comme dans une grotte, or :
- Certains écrits (dans les évangiles apocryphes, par exemple) désignent bien une caverne.
- D’après St Justin le Martyr qui écrivait au 1er siècle et qui donne un témoignage formel des lieux qu’il connaissait bien, indique que les collines de Bethléem étaient parsemées de grottes qui servaient d’étables pour les troupeaux.
- Citons cette version de Anne-Catherine Emmerich du lieu Saint : ‘’la grotte était creusée dans le roc par la nature seulement, du côté du midi, où passait le sentier du vallon des bergers, on avait élevé un mur grossièrement travaillé. L’entrée principale placée au couchant, conduisait par un étroit passage, à une cave arrondie d’un côté, triangulaire de l’autre, qui s’étendait dans la partie orientale de la colline. La crèche n’était autre chose qu’une auge creusée dans la pierre qui servait à donner à boire aux bestiaux.
Le Christ serait donc bien né dans une grotte.

Nativité et alchimie

Soulignons dans le symbolisme, l’importance de ‘’la caverne’’ dans laquelle commence toute Initiation.
Or, ‘’la caverne’’ se situe dans les entrailles de la terre : la Matéria Prima où se trouve ‘’la pierre cachée des alchimiste’’ : VITRIOL (‘’Visita Interiora Terrae Rectificandoque Invenies Occultum Lapidem’’, traduit par : ‘’visite les entrailles de la terre et en rectifiant tu trouveras la pierre cachée’’.
L’apparition de l’étoile atteste le processus alchimique, la purification du Mercure.
Ainsi le Christ, par sa naissance, apporte à toute l’humanité le processus de sa regénération, la conduisant à son salut.

Soulignons ici cette extraordinaire naissance qui démontre que Jésus-Christ est la Pierre Philosophale, l’Alpha et l’Oméga, qui rend compréhensibles ces paroles dans l ‘évangile de St-Jean (XIV-6) : ‘’je suis le chemin, la vérité et la vie, nul ne va au Père que par moi".

Puisse chaque être, en cette nuit très Sainte, retrouver l’homme-Dieu qui demeure en lui et rayonner ‘’L’Amour et la Sagesse’’ dans toute la création.

octcnd

JoomSpirit